Football Reda Saki trouve la mort en plein match

Plusieurs malaises surviennent en pleine compétitions sportives. Ces malaises sont pour la plupart chroniques pouvant entrainer la mort du sportif. Survenu au Maroc suite à une malaise, un jeune footballeur trouve la mort. En savoir plus à travers cet article. 

Les circonstances de la mort de Reda Saki 

Au cours du match opposant le club Najm Chabab Casablanca et  le Hassania Benslimane dans le cadre de la 16ᵉ journée du championnat national amateur, un incendie majeure a eu lieu.  Reda Saki, le jeune marocain de 21 ans s’est évanoui suite à des malaises. Le staff médical en place a essayé sans succès de réanimer le joueur. C’est ainsi qu’il décède peu de temps après son évacuation à l’hôpital. Cet incident témoigne d’un manque de suivi médical des joueurs. 

En effet, certains manquent cruellement à leurs devoirs en ne disposant pas des dossiers médicaux de leurs joueurs. Ces dossiers médicaux permettraient de concocter un régime alimentaire personnalisé et un suivi régulier des probables pathologies auxquelles ils peuvent être exposés. 

Perte des joueurs suite aux malaises sur pelouse : un incident qui prend de l’ampleur 

Des cas de mort de sportif suite à un malaise sur le terrain de jeu sont devenus de plus en plus courants. Le monde du football Marocain était déjà en deuil  de Youssef Belkhouja et de Jaouad Akdar qui sont soudainement décédés en plein match de football.  Selon les médecins sportifs, l’effort intensif des joueurs de football est la raison principale de ces morts brutales. Par ailleurs, certains joueurs sont atteints de maladies qui entravent le bon fonctionnement de leur système cardiovasculaire. Cette défaillance biologique ne leur permet pas de fournir des efforts intenses sur une période de temps élevée. 

En attendant, la FIFA recommande à tous les clubs de renforcer leurs systèmes de sécurité médicale et d’effectuer un suivi médical rigoureux de leur joueur avant chaque rencontre.